Joindre l'IPC

04 91 22 33 33

 Prendre rendez-vous

04 91 22 30 30

Le déroulement de votre hospitalisation en cas de cystectomie

 

En cas de cystectomie, vous serez hospitalisé(e) la veille de l’intervention et séjournerez à l’Institut en moyenne 10 nuits. 

La durée moyenne de l’intervention est de 5h.

Cette intervention est effectuée en chirurgie ouverte (incision sous-ombilicale) ou par voie coelioscopique robot assistée (chirurgie mini-invasive).  Pendant l’intervention, une dérivation urinaire est réalisée : reconstruction d’une vessie (néovessie), réservoir intraabdominal continent, ou dérivation non continente nécessitant une poche de recueil à l’extérieur (urostomie).

Après votre intervention, vous serez conduit en réanimation ou soins intensifs pour une surveillance post-opératoire de 48h. La prise en charge de la douleur est assurée par notre équipe anesthésique.

La reprise de l’alimentation se fait dès le 1er jour post-opératoire, dans le cadre du protocole de Réhabilitation Améliorée Après Chirurgie (RAAC).

Lors de l’intervention, des sondes urétérales sont mises en place. Ces sondes assurent le drainage des urines et facilitent la cicatrisation. Elles sont laissées en place entre 5 et 7 jours.


La dérivation urinaire

En cas de reconstruction vésicale ( néovessie), une sonde vésicale est laissée en place entre 10 et 15 jours. Le besoin mictionnel ayant disparu, vous devrez uriner à heures fixes toutes les 2 ou 3 heures. La nuit, il conviendra de mettre votre réveil afin de vidanger 2 fois votre vessie. Ces mictions régulières sont indispensables afin de ne pas détériorer votre néovessie. Avec le temps, vous  allez espacer les mictions. Si vous rencontrez des difficultés à vider votre vessie, vous pourrez être amené à apprendre à vous sonder (auto-sondages). L’apprentissage des auto-sondages se fera en service si nécessaire.

En cas de réservoir intraabdominal continent, une sonde urinaire est laissée en place pour 10 jours. Apres l’ablation de la sonde, vous allez apprendre de réaliser des sondages du réservoir au travers d’une boutonnière placée sur le ventre (auto-sondage). L’apprentissage des auto-sondages se fera dans le service d’urologie. Le besoin mictionnel ayant disparu, vous devrez faire un auto-sondage à heures fixes, toutes les 2 ou 3 heures. La nuit, il conviendra de mettre votre réveil afin de vidanger deux fois votre réservoir. Ces vidanges régulières sont indispensables afin de ne pas détériorer le réservoir. Avec le temps, vous allez espacer les auto-sondages.

En cas de dérivation urinaire non continente (urostomie définitive), l’'apprentissage de l’appareillage de la stomie sera débuté en service et poursuivi si besoin, à domicile, par un stomathérapeute. Il vous aidera à trouver le matériel le plus adapté à vos besoins.


La consultation post-opératoire

Une consultation post-opératoire est prévue 3-4 semaines après votre sortie de l’établissement. Elle a pour objectif :

  • de vous communiquer les résultats anatomopathologiques ;
  • d'évaluer le bon fonctionnement de votre dérivation urinaire (néovessie, réservoir continent) ; 
  • de prendre en charge d’éventuels problèmes d’appareillage de la stomie. 

Lors de cette consultation nous prendrons en charge, si vous le souhaitez, les troubles sexuels secondaires à l’intervention.