Joindre l'IPC

04 91 22 33 33

 Prendre rendez-vous

04 91 22 30 30

Dossier de presse


L’IPC inaugure IPC3 : un bâtiment dédié à l'ambulatoire, emblématique de l'avenir en cancérologie


Le nouveau bâtiment de l’IPC, IPC3, a été officiellement inauguré ce lundi 22 juin 2015 en présence de :

  • Madame Martine Vassal, Présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône
  • Monsieur Paul Castel, Directeur général de l’Agence Régionale de santé (ARS)
  • Monsieur le Professeur Patrice Viens, Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes.

Le bâtiment qui a ouvert ses portes en février 2015 permet de développer la prise en charge en ambulatoire, de disposer d’un plateau technique de dernière génération, de mieux répondre aux attentes des patients et des accompagnants en termes de qualité d’accueil et de confort, mais aussi de faire face à la hausse régulière de l’activité, de l’ordre de 2 % à 2,5 % en moyenne par an.

« IPC3 augmente nos capacités de prise en charge hospitalière, en regard avec la croissance du nombre de cancers et de nos nouveaux patients, plus de 8 600 en 2014. Mais le bâtiment illustre aussi l’évolution des parcours en cancérologie », pour Patrice Viens, Directeur général de l’IPC. Sur 11 000 m2 répartis sur 4 étages, il accueille un hôpital de jour chirurgical, un hôpital de jour médical de 53 places en majorité des chambres et boxes individuels, 11 blocs opératoires et un service de réanimation et de soins continus de 20 lits. Répondant aux normes techniques les plusinnovantes, le bâtiment permet le développement des prises en charge en ambulatoire, l’avenir de lacancérologie.

La chirurgie ambulatoire, permise par des innovations techniques rendant les soins moins lourds,répond aux attentes de plus en plus de patients. Ce développement implique de repenser toutel’organisation du circuit des patients, d’anticiper la prise en charge des effets secondaires attendus et de développer les protocoles de surveillance à distance.

Outre les innovations techniques, IPC3 a été pensé pour améliorer l’accueil et l’attente des patients. Ainsi, les patients se rendent au bloc à pied, lorsque cela leur est possible, et la traditionnelle zone d’attente couchée est remplacée par un espace d’attente assis convivial, équipé d’écrans interactifs, et dotée d’aromathérapie (choix de senteurs relaxantes). Une attention particulière est apportée à la dignité du patient qui peut arriver au bloc debout, muni de certains effets personnels, tels que lunettes, prothèse auditive ou capillaire.

D’un coût de 35 millions d’Euros pour le bâti et 2,5 millions d’Euros pour les équipements, il a été financé grâce au soutien du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, du plan Hôpital 2012 et sur les fonds privés de l’IPC.

L’emménagement à IPC3 est la plus importante opération depuis l’installation d’IPC1 en 1969. Elle a réclamé l’investissement de tous les services et personnels pour concilier au mieux l’emménagement, l’activité médicale et le bien-être des patients.


Un article sur l'inauguration du bâtiment IPC3 est paru dans l'édition du 23 juin 2015 du journal La Provence. Une erreur s'est glissée dans cet article. 

IPC4, bâtiment qui sera dédié à la prise en charge des cancers hématologiques lourds, ne comprendra pas 45 unités mais 4 unités de 20 lits chacune, soit 80 lits au total.

3 seront mises en activité dès l’ouverture, 1 sera ouverte quand la prise en charge ambulatoire commencera pour ces cancers.

> Consulter la version web de l'article 


Fichiers :
  DP_IPC3.pdf

Partagez cette information sur les réseaux sociaux