Joindre l'IPC

04 91 22 33 33

 Prendre rendez-vous

04 91 22 30 30

Communiqué de presse


L’institut Paoli-Calmettes certifié centre d’excellence européen sur les tumeurs neuroendocrines


Communiqué de presse

Marseille, le 7 juin 2019.

L’Institut Paoli-Calmettes confirme son positionnement de centre expert dans la prise en charge des tumeurs neuroendocrines. De fait, pour la seconde fois, l’Institut a été certifié centre d’excellence européen par l’ENETS (European Neuroendocrine Tumor Society). Le réseau ENETS regroupe les centres européens de référence dans la prise en charge spécifique des patients atteints d’une tumeur neuroendocrine. Il compte 48 centres au total, et seulement 3 en France.

Les tumeurs neuroendocrines se développent aux dépens des cellules endocrines qui sont présentes dans de nombreux organes, comme le pancréas, l’intestin grêle, les poumons, les reins, la vessie. Les cancers neuroendocriniens sont donc susceptibles de naître en tout point de l’organisme.

Ce sont des cancers rares, avec une fréquence inférieure à 1 cas pour 100 000, dont le diagnostic et l’évolution sont particulièrement complexes. Leur rareté, autant que leur complexité, requièrent une expertise et une prise en charge particulières.

« A l’IPC, les patients bénéficient de l’expertise et d’une stratégie de prise en charge multidisciplinaire dédiée à ces tumeurs, qui débute par le bilan complet de la maladie avec tous les examens biologiques et d’imagerie nécessaires, jusqu’aux traitements, d’emblée adaptés à ces cancers, avec l’accès aux traitements innovants (par exemple, la radiothérapie externe vectorisée), ou les essais cliniques », explique le Pr Patricia Niccoli, oncologue, spécialiste des cancers endocriniens à l’IPC.

Aujourd’hui, l’Institut accueille des patients de la France entière. Une consultation dédiée permet de proposer un rendez-vous rapide, dans les 10 jours, puis d’organiser l’ensemble des examens et des consultations spécifiques (chirurgie, endoscopie …) nécessaires. Afin d’offrir à coup sûr la meilleure prise en charge possible, compte tenu des connaissances sur ces maladies rares, le dossier complet est ensuite systématiquement discuté dans le cadre de la réunion de concertation pluridisciplinaire hebdomadaire régionale de recours : plus de 640 dossiers ont ainsi été discutés en 2018.

Une fois le bilan diagnostic posé et la prise en charge définie, le patient peut être traité, soit à l’IPC, soit dans un autre centre hospitalier ou par un médecin référent près de chez lui.

Enfin, outre sa renommée à l’échelle européenne, l’Institut est également coordinateur national du réseau RENATEN (Réseau National des Tumeurs neuroEndocrines), qui structure la filière de soins pour les tumeurs neuroendocrines sur le territoire national, l’équivalent français du réseau ENETS. 

 

Télécharger le communiqué de presse : communiqué de presse 

 

 

Contact presse : 

Elisabeth BELARBI – Chargée des Relations presse
04 91 22 37 48 - 06 46 14 30 75 

 

belarbie(arobase)ipc.unicancer(point)fr