Vous vous posez des questions sur le dépistage du cancer du col de l’utérus ? Sachez que chaque parcours est unique, mais qu’il existe des recommandations nationales qui aident à y voir plus clair ! Des structures existent pour vous accompagner dans votre parcours.

Quand réaliser le dépistage du cancer du col de l’utérus ?

Le dépistage du cancer du col de l’utérus consiste à prélever des cellules au niveau du col afin de déceler la présence de virus ou de cellules anormales. Ce dépistage est recommandé chez les femmes âgées de 25 à 65 ans, à intervalles réguliers. 

Où ? Chez un gynécologue, un médecin généraliste, une sage-femme. Vous pouvez également réaliser cet examen dans certains laboratoires de biologie médicale.

Dès 25 ans, il est recommandé de réaliser un premier examen cytologique (frottis du col utérin).


Si le résultat de l’examen cytologique est normal,  il doit être refait 1 an après. Si les résultats de ces deux premiers dépistages à 1 an d’intervalle sont normaux, vous devrez réaliser un nouveau dépistage 3 ans après (examen cytologique ou test HPV selon votre âge).

À partir de 30 ans, il est recommandé de réaliser un test HPV (papilloma virus).


Si le résultat du test HPV est négatif, cela signifie qu’aucune infection à HPV à haut risque n’a été détectée. Le test HPV est refait tous les 5 ans jusqu’à l’âge de 65 ans.

Si les résultats des tests de dépistage présentent des anomalies, cela ne signifie pas que vous avez un cancer mais que le virus HPV ou des cellules anormales ont été détectés. Dans ce cas, des examens complémentaires pourront vous être prescrits par votre professionnel de santé. 

Vous devez réaliser une colposcopie suite à un test de dépistage du cancer du col de l’utérus ?


La colposcopie est un examen du col de l’utérus, du vagin et de la vulve permettant de détecter les lésions précancéreuses et cancéreuses. L’examen est réalisé avec un microscope de faible grossissement, appelée colposcope, après l’application de deux colorants qui vont marquer les lésions. Cet examen est indolore.

L’Institut Paoli-Calmettes (Marseille) est habilité à réaliser les colposcopies.

LE SAVIEZ-VOUS ?

L’IPC est reconnu comme respectant la charte qualité « Société Française de Colposcopie et de Pathologie Cervico-Vaginale ». En savoir plus sur la charte qualité pour la colposcopie : cliquez-ici.

Quelles sont les modalités de prise de rendez-vous à l’IPC Marseille pour une colposcopie  ?

Il suffit de demander un rendez-vous à hôpital de jour de l’Institut Paoli-Calmettes pour une colposcopie au :
04 91 22 30 30.

L’examen dure 20mn.
Munissez-vous des résultats de votre frottis ainsi que du test HPV, le cas échéant.
Adresse : 232 Boulevard de Sainte-Marguerite, 13009 Marseille.

L’ipc dispose du plateau technique et humain pour une prise en charge globale des anomalies cancéreuses du col de l’utérus.

Du diagnostic (colposcopie, biopsie) aux soins, l’Institut Paoli-Calmettes  permet une prise en charge complète, tout au long de votre parcours de soins en cas d’anomalies cancéreuses du col de l’utérus.

En cas de cancer du col de l’utérus : la chirurgie, et/ou la radiothérapie (radiothérapie externe et curiethérapie) et/ou la chimiothérapie pourront être indiquées.

Objectif : retirer des lésions, les dysplasies cervicales, pouvant, de façon non systématique et après plusieurs années, évoluer vers un cancer du col de l’utérus.
                                                                                      

En cas de dysplasie du col utérin : la conisation sera parfois recommandée. C’est une intervention préventive bénigne qui consiste à ôter chirurgicalement une partie du col de l’utérus.

LE SAVIEZ-VOUS ?

L’IPC est reconnu comme respectant la charte qualité la société Française de colposcopie et de pathologie cervico-vaginale.
En savoir plus sur la charte qualité conisation : cliquez-ici.


Donec quis, tristique ut in ante. libero felis