Joindre l'IPC

04 91 22 33 33

 Prendre rendez-vous

04 91 22 30 30

Les retombées directes pour l’hôpital : produire des chémogrammes pour les cliniciens

Parallèlement, aux expérimentations visant à découvrir de nouvelles molécules issues de la chimie, la plateforme de criblage va également permettre de réaliser des chémogrammes dans le cadre d’approches de médecine personnalisée, moléculaire et prédictive, au service des patients.

La réalisation d’un chémogramme consiste à établir le profil de sensibilité des cellules cancéreuse d’un patient à un ensemble de drogues bénéficiant d’une AMM (autorisation de mise sur le marché), c’est-à-dire déjà utilisées pour le traitement de certaines pathologies, ou en cours de développement clinique dans l’attente d’une AMM.

Deux études en cours actuellement à l’IPC visent à mettre en relation ces profils de réponse avec les données de séquençage et d’altération génomique des mêmes échantillons biologiques des patients réalisés par le département d’oncogénomique. 

La première étude constitue une cohorte de patients suivis depuis le diagnostique de leur hémopathies, puis tout au long de leur prise en charge par l’IPC. Leurs cellules, archivées, sont utilisées pour tenter de progresser dans la connaissance de la maladie. Le criblage, associé au séquençage à haut débit, va tenter de déterminer si certaines anomalies moléculaires peuvent être associées à une réponse positive avec certains médicaments testés.

La seconde étude concerne des patients atteints spécifiquement de leucémie aiguë myéloïde, réfractaires aux traitements et/ou en rechute. Dans cette étude, il s’agit d’évaluer la faisabilité d’orienter les cliniciens dans leurs choix thérapeutiques, en l’occurrence vers un nouveau traitement, en fonction des résultats obtenus selon la même approche que pour la première étude.

80 molécules sont ainsi actuellement systématiquement criblées. Le fonctionnement de la plateforme permet de miniaturiser, pour chaque patient, la taille de l’échantillon prélevé, c’est-à-dire les volumes de cellules nécessaires pour étudier leur sensibilité/résistance aux molécules.

 

 

L’équipe d’IPC Drug Discovery

  • Dr. Jean-Frédéric Saunière, Directeur IPCDD
  • Dr. Xavier Morelli, Directeur Scientifique, « Drug Design »
  • Dr. Yves Collette, Directeur Scientifique, Pharmacologie

Un 1er partenariat signé avec la société EISAI

Le 4 novembre dernier, l'IPC et la société américaine Eisai Inc., filiale de Eisai Co. LTD Tokyo, ont signé un contrat de collaboration de recherche pour développer de nouvelles cibles thérapeutiques et des approches thérapeutiques innovantes contre le cancer : des inhibiteurs d’interaction protéine-protéine. Les clés de cette collaboration sont la mise à disposition de IPCDD de la libraire chimique de Eisai et la participation active de leurs équipes dans la découverte et le développement de ces nouvelles molécules. 

> En savoir plus