Joindre l'IPC

04 91 22 33 33

 Prendre rendez-vous

04 91 22 30 30


Résultats de l’enquête Odoxa pour UNICANCER : Patients, comme vous avez changé !


Les 7 principaux résultats à retenir

  • Les critères de choix d’un établissement de santé relèvent bien davantage de la réputation (61% de citations) que de la proximité ou du coût (31% de citations sur ces deux items).

  • En cas d’hospitalisation pour un cancer, les trois-quarts des Français (76%) feraient avant tout confiance à leurs médecins (47% à leur spécialiste et 29% à leur généraliste) pour leur recommander un établissement.

  • En dehors des aspects liés à la qualité des soins, le traitement humain par le personnel et l’efficacité de la prise en charge des patients sont les facteurs clés de recommandation. Mais des aspects plus annexes comme la qualité des services proposés en dehors des soins ont aussi leur importance.

  • Parmi les services connexes perçus comme les plus importants l’accessibilité de l’hôpital et la qualité de sa restauration l’emportent nettement sur les autres, notamment, sur la présence des associations de patients.

  • 8 Français sur 10 (81%) accepteraient d’être équipés d’objets connectés dans le cadre du suivi de leur maladie chronique. Ils sont tout aussi nombreux à penser que la santé connectée constitue une opportunité pour la prévention (82%) et même pour la qualité des soins (76%).

  • L’ambulatoire est largement plébiscité, surtout en cas de cancer : dans un tel cas, 8 Français sur 10 (79%) préféreraient être soignés chez eux et ne se rendre que de temps en temps à l’hôpital.

  • Les Nouvelles Technologies ont bouleversé aussi le rôle du patient : désormais un Français sur deux considère que le patient doit absolument être un acteur du traitement de sa maladie alors qu’ils étaient encore une large majorité (54% contre 43%) il y a deux ans à penser qu’il devait laisser faire le médecin

 

Analyse de Patrice Viens, Président d'UNICANCER

« Le rôle du patient évolue, il est plus que jamais connecté et il veut être acteur de sa prise en charge ! La cancérologie française doit évoluer pour intégrer les progrès de la recherche, les nouvelles attentes des patients, la e-santé, l’ambulatoire. L’expertise des Centre de lutte contre le cancer dans ces domaines peut bénéficier à tous. » 



Partagez cette information sur les réseaux sociaux