Joindre l'IPC

04 91 22 33 33

 Prendre rendez-vous

04 91 22 30 30


Quatrième Prix UNICANCER de l’INNOVATION : Prix du parcours de soins du patient pour l'IPC


Sécuriser le retour au domicile après une chirurgie gynécologique ambulatoire

Inspirées des axes stratégiques du Plan cancer 2014-2019, la 4ème édition du Prix Unicancer de l’Innovation, le 9 octobre dernier à Montpellier, a récompensé cette année huit projets lauréats pour leur caractère innovant, leur reproductibilité dans les autres CLCC et les bénéfices pour les patients et l’organisation du Centre. Les innovations primées ont été sélectionnées par un jury composé de personnalités d’Unicancer, d’institutionnels tels que l’Institut national du cancer (INCa), la Haute autorité de santé (HAS), ou la Direction générale de l’offre de soins, de représentants de patients et de journalistes.

Seul prix exclusivement consacré à l'innovation en cancérologie en France, il vise à mieux faire connaître les travaux d’excellence réalisés dans les Centres de lutte contre le cancer (CLCC) remis dans la Fédération Unicancer dans le domaine des soins et de la recherche, mais aussi au niveau organisationnel.

Le Quatrième Prix Unicancer de l’Innovation a été décerné à l’Institut Paoli-Calmettes dans la catégorie parcours de soins.

Le programme primé est un programme de sécurisation du retour au domicile des patientes après chirurgie gynécologique ambulatoire. Il utilise une application mobile, un bracelet connecté et une plateforme de coordination ville-hôpital.

Symbole de qualité et d’innovation dans les pratiques, la chirurgie ambulatoire est rendue possible par les progrès des techniques de chirurgie et d’anesthésie ainsi que par une organisation performante des unités dédiées. C’est une prise en charge qui permet de réduire la durée d’hospitalisation en la limitant à quelques heures après l’intervention chirurgicale.

A l’IPC, le nombre de séjours en chirurgie a atteint 4 063 en 2016, contre 3 769 en 2015.Plus de 45 % des chirurgies du sein sont réalisées en ambulatoire. Le taux de chirurgie conservatrice du sein en ambulatoire a augmenté lui aussi, portant le chiffre à près de 60 %.

Pour assurer à ses patients un continuum de prise en charge des soins à leur domicile, l’IPC a innové en développant, avec la start-up marseillaise Exolis, une suite d’applications mobiles de e-santé, en lien avec le dossier du patient à l’hôpital, « IPC Connect ».

Simple d’utilisation et présentant un espace de connexion sécurisé, « IPC Connect » permet aux patients de conserver un lien permanent avec l’IPC et leur praticien référent.

Grâce à des évaluations périodiques de leur état physique, transmises informatiquement et débouchant sur un score de gravité, les patients restent « connectés » à l’IPC et peuvent être contactés en fonction du scoring obtenu. Les alertes qui remontent ainsi via la plateforme de télé suivi sont suivies d’actions de la part des infirmiers coordinateurs et des cliniciens concernés.

En quelques années, la prise en charge des cancers a si vite évolué que les patients peuvent vivre l’essentiel de leurs soins loin des murs de l’hôpital. « Le cancer hors les murs … de l’hôpital », tel était d’ailleurs le thème du deuxième débat public qui s’est tenu à l’IPC le 27 juin 2016.

Quelles sont les conséquences de ces (r)évolutions ? Comment les utiliser au mieux pour allier efficacité,sécurité des soins et liberté accrue du patient qui peut rester dans son environnement de vie ? Quelle sera la nature du lien, du suivi par les spécialistes hospitaliers et/ou d’autres acteurs ?

Ces questions, entre autres, constituaient la trame de ce débat.



Partagez cette information sur les réseaux sociaux