La consultation de fin de traitement

Dans le cadre de votre consultation de fin de traitement, vous évaluez ensemble la fin de votre parcours thérapeutique.

LES SOINS INFIRMIERS À DOMICILE

Une collaboration entre les professionnels de ville et les professionnels de l’hôpital assure la coordination de votre prise en charge. Vous pouvez faire appel à l’infirmière libérale de votre choix ou demander à l’équipe de contacter des infirmières proches de votre domicile inscrites dans un réseau de soins à domicile.

Dans les deux cas, la relation avec l’infirmière et votre suivi sont gérés par un coordinateur rattaché à l’Institut Paoli-Calmettes. De même, votre pharmacien est prévenu de vos besoins spécifiques : nutrition parentérale, médicaments, lit médical…

Votre médecin généraliste fait le point sur les prescriptions de sortie (médicaments à arrêter, à poursuivre, nouveaux médicaments…) et vous délivre la dernière ordonnance. Ensuite, votre médecin généraliste et médecin de ville assurera la coordination entre vous et l’Institut Paoli-Calmettes.

ET APRÈS L’HOSPITALISATION ? GESTION ET POURSUITE DE VOS SOINS

L’Institut Paoli-Calmettes organise votre sortie selon votre parcours thérapeutique personnalisé.

Selon votre cas, il peut s’agir :

  • d’une surveillance simple ;
  • d’une surveillance assortie d’un traitement spécifique ;
  • d’une surveillance assortie de traitements à domicile. Ce suivi permet de surveiller, dans la durée, les effets de la thérapie que vous avez suivie, l’évolution de la maladie (disparition, régression, stabilisation…), mais aussi de prévenir et de détecter une éventuelle récidive.

Dans toutes les situations ; tout est organisé par l’Institut Paoli- Calmettes avant votre départ.

ut felis odio vulputate, fringilla quis adipiscing

[ IMPORTANT ⚠️ ] Vous avez séjourné à l'étranger ?

Suite aux dernières recommandations ministérielles, les patients ayant séjourné à l’étranger dans les 14 derniers jours devront réaliser systématiquement un dépistage virologique (prélèvement Rhino Pharyngé RT PCR) avant une consultation ou une hospitalisation.

En cas de résultat positif le médecin référent devra être contacté avant la venue à l’institut.

L’arrêté du 24 juillet 2020 du ministère des solidarités et de la santé autorise désormais tout assuré social à réaliser ces prélèvements sans prescription médicale.

INFORMATIONS ACCOMPAGNANTS ET PATIENTS | MESURES COVID-19 : ici.