Le professeur Patrice Viens, Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes (IPC), centre de cancérologie de la région PACA, a inauguré ce jeudi 13 juin le nouveau bâtiment IPC4, dédié à l’hématologie, en présence de :

  • Pierre Dartout, Préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur,
  • Martine Vassal, Présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence,
  • Karine Huet, déléguée départementale des Bouches-du-Rhône, représentant
  • Philippe De Mester, Directeur général de l’Agence régionale de santé Provence-Alpes-Côte d’Azur,
  • Jean-Claude Gaudin, Maire de Marseille.

IPC4, un nouveau bâtiment d’hématologie à vocation régionale

IPC4, Institut Paoli-Calmettes
IPC 4 Paoli Calmettes

Centre expert et pôle de réputation internationale pour le traitement des hémopathies malignes et les greffes de moelle osseuse, l’Institut Paoli-Calmettes fait face à une croissance régulière de son activité. Le nouveau bâtiment, à vocation régionale, comprend 4 unités d’hématologie et un total de 80 lits.

Sur la totalité de l’année 2018,

  • 1 431 nouveaux patients ont été pris en charge, tous cancers hématologiques confondus, à l’IPC.
  • 142 allogreffes ont été réalisées (contre seulement 30 en 2000), ainsi que 91 autogreffes.

IPC4 offre une forte sécurité des soins

Accueillis à IPC4 pour des soins primaires, une greffe, ou encore des soins de recours en hospitalisation, les patients, pour la plupart immunodéprimés et donc sans protection contre les infections, y bénéficient d’une exceptionnelle qualité et sécurité des soins. Chaque unité de soins se présente comme une enceinte protégée et fonctionne en atmosphère contrôlée. L’organisation de l’espace, le haut niveau de technicité de gestion des flux d’air, mais aussi le niveau de confort hôtelier des chambres répondent aux besoins spécifiques de parcours thérapeutiques longs et particulièrement lourds.

Par ailleurs, afin de répondre à l’augmentation du nombre de greffes, aux évolutions et aux nouveaux besoins de ces prises en charge, mais aussi aux enjeux de la recherche du 21ème siècle, un centre de thérapie cellulaire de dernière génération a été intégré au bâtiment. Les salles blanches nécessaires à la préparation des greffons répondent aux exigences les plus récentes en termes de bonnes pratiques de thérapie cellulaire. 

De nouveaux programmes de recherche, dont les CAR-T cells.

Aujourd’hui, l’Institut Paoli-Calmettes (IPC) confirme également sa capacité à développer de nouveaux programmes de recherche, levant le voile sur le changement de monde amorcé par l’arrivée des CAR-T cells. Les nouveaux laboratoires, proches des normes pharmaceutiques, garantissent une qualité et une sécurité optimales tout au long du circuit complexe de ces “médicaments” innovants, particulièrement prometteurs.

Un bâtiment complet

Enfin, ce nouveau bâtiment accueille également :

  • une zone de dépose – ambulances couverte,
  • une salle de sport dédiée à la pratique d’activités physiques adaptées, et ouverte à l’ensemble des patients de l’Institut sur prescription médicale,
  • un nouvel espace Florian, pour les jeunes patients.

Remerciements

D’un coût total de 45,5 millions d’euros, IPC4 a bénéficié d’un financement de :

  • 15 millions d’euros du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône,
  • d’une subvention d’investissement de 2 millions d’euros de l’Agence régionale de santé,
  • de l’aide de deux entreprises mécènes – le Fonds de dotation MG Lauvige (440 000 euros) et la société Mediaco (60 000 euros),
  • d’un soutien des Lions clubs locaux à hauteur de 34 000 euros,
  • et d’une collecte menée auprès des particuliers d’un montant de 504 000 euros.
id ut at Nullam leo. dapibus ut id, mattis Donec mi, commodo