Joindre l'IPC

04 91 22 33 33

 Prendre rendez-vous

04 91 22 30 30

Le département de psychologie clinique

L’IPC propose une prise en charge globale des patients, dans laquelle le soutien psychologique est partie intégrante des soins, pour vous aider, vous et vos proches, dans l’épreuve que vous traversez. Tout au long de votre parcours thérapeutique à l’IPC, votre suivi est assuré par une équipe médicale pluridisciplinaire qui compte des psychiatres et psychologues. 

Dirigé par le docteur Patrick Ben Soussan, psychiatre, le département de psychologie clinique de l’IPC est composé de 4 psychologues qui travaillent en étroite collaboration avec les équipes d’oncologues et proposent des consultations, des rencontres d’échange et d’information, et des approches complémentaires aux traitements médicaux. 

Vous pouvez les rencontrer en consultation et/ou bénéficier de l’offre de rencontres et de soins complémentaires qu’ils proposent.

Des rencontres et des échanges pour vous soutenir et soutenir vos proches :

Parce que la maladie bouleverse la cellule familiale et les liens entre ses membres, votre famille et votre entourage, adultes ou enfants, le département de Psychologie Clinique organise des rencontres en groupe pour s’informer et dialoguer, ouvertes à tous les patients (hospitalisés ou non) et à leur entourage : 

- Thé ou café propose chaque mois, au salon de l’hôpital de jour médical (IPC3), un moment de rencontre et de convivialité aux malades et/ou à leurs proches. En présence d’une psychologue et d’une infirmière, nous pourrons aborder vos questionnements et parler de vos projets. Contactez le secrétariat pour connaître la date programmée.

Les Goûters de l’IPC : Animés par un membre de l’équipe de psychologie clinique, ils accueillent les enfants, accompagnés, dont un des parents ou un des proches est malade. salle H du bâtiment IPC2, le dernier mercredi de chaque mois de 16h30 à 17h30.
> En savoir plus sur les goûters de l'IPC

 

 

Des approches complémentaires pour mieux gérer la douleur et favoriser le bien-être :

Depuis 2012, le Département de psychologie clinique a mis en place une offre de soins complémentaires qui permettent d’atténuer les effets secondaires des traitements conventionnels, de délier les tensions, de renouer avec votre corps, de retrouver des sensations, des plaisirs… Ces soins sont proposés gratuitement pendant votre parcours de soin, pour les patients, hospitalisés ou non.

> En savoir plus sur les soins complémentaires à l'IPC.


Activités bien-être

 D'autres activités de bien être sont proposées comme : 

L'ostéopathie

Peut être dispensée aux patientes en cours de chimiothérapie en hôpital de jour ou en interne.

Elle permet d'alléger les effets secondaires des traitements et leurs retentissements, tant physiques que psychologiques.

En effet, en redonnant de la mobilité aux organes, en facilitant la vascularisation et l'innervation, l'ostéopathie aide à éliminer plus facilement les produits d'anesthésie, atténue les douleurs post-chirurgicales et agit sur les effets secondaires de la chimiothérapie. 

La Sophrologie


Est une méthode de développement personnel qui permet de retrouver la confiance en soi et le bien-être, par une gestion efficiente des émotions et du stress.

Cette pratique dynamise de façon positive les qualités et les ressources en privilégiant l'expérience vécue et l'autonomie.

Elle aide à faire face aux bouleversements corporels et émotionnels provoqués par la maladie grâce à la visualisation et des techniques d'apaisement.

La Résonance Énergétique par Stimulation Cutanée

Offre un supplément de douceur en utilisant la propagation des ondes acoustiques dans les liquides corporels.

Non invasive, elle se distingue des techniques similaires par la pratique d'un toucher fin et doux cutané́ appelé "contact d'écoute" sur des points d'acupuncture sélectionnés - en particulier sur les pieds, l'abdomen et la tête - et d'une écoute des échos entre deux points.

Elle apporte détente et apaisement, en particulier dans les phénomènes douloureux.

La psychomotricité

Par son action globale, articule les possibilités de mouvements, d'expression et de relation.

Partant du versant moteur et corporel, elle agit sur le psychisme afin de permettre une adaptation optimale à son environnement.

Elle vise les troubles de la représentation du corps d'origine psychique ou physique au moyen de techniques de relaxation dynamique, d'éducation gestuelle, d'expression corporelle ou plastique.

La psychomotricité aide à renouer avec son corps, ce qui participe à l'équilibre psychique et somatique.

La méditation pleine conscience

Un moment pour et avec soi  (ou mindfulness), fondée sur la prise de conscience de soi au niveau corporel et émotionnel, induit un état où le sujet se recentre sur lui-même et ses perceptions brutes en étant à l'écoute et présent à soi.

Différent de la relaxation qui vise un relâchement du tonus musculaire et du mental, la méditation implique une grande vigilance et une prise en compte fine de ce qui se passe dans l'instant, sans jugement.

 

 

Propose un programme physique et sportif adapté aux capacités des patients.

Elle peut améliorer la qualité de vie à tous les stades de la maladie en luttant contre l’asthénie et autres symptômes liés aux traitements.

L'hypnose clinique

Ouvre l'accès à des ressources indisponibles dans un état ordinaire de conscience.

Elle est utile pour soulager la douleur chronique et aide à se préparer psychologiquement à certaines étapes sensibles du parcours de soins. Elle permet de diminuer significativement l'administration de psychotropes et d'antalgiques dans le cadre d'interventions chirurgicales.

Elle est également efficace face au choc émotionnel dû à l'annonce de la maladie et en atténue l'angoisse et l'anxiété qui y sont immanquablement associées. Elle est en outre performante pour traiter certains troubles : addictions (tabac, alcool), sommeil, alimentation...

Le Yoga

Méthode associant des postures, des exercices respiratoires, pratiqués de façon synchronisés, de la relaxation et de la méditation, le yoga permet d'observer tout ce qui se passe en nous : les pensées, les émotions, les peurs, les désirs, les souvenirs, les rêves, etc... pour se connaître soi-même, entretenir sa santé, développer ses ressources personnelles, et accéder à un état d’apaisement émotionnel et mental.

Le yoga mobilise le corps par des mises en mouvement doux et progressif, des exercices de respiration, de concentration et de méditation ainsi que des postures.

Le Yoga

Méthode associant des postures, des exercices respiratoires, pratiqués de façon synchronisés, de la relaxation et de la méditation, le yoga permet d'observer tout ce qui se passe en nous : les pensées, les émotions, les peurs, les désirs, les souvenirs, les rêves, etc... pour se connaître soi-même, entretenir sa santé, développer ses ressources personnelles, et accéder à un état d’apaisement émotionnel et mental.

Le yoga mobilise le corps par des mises en mouvement doux et progressif, des exercices de respiration, de concentration et de méditation ainsi que des postures.


Thé ou café

 

Vous êtes malade et êtes là pour votre traitement ? Vous accompagnez un proche ? Nous vous proposons de nous retrouver au salon de l’hôpital de jour médical (IPC3) pour un moment convivial autour d’un thé ou d’un café de 16H À 17H, :

  • Mardi 15 Mai 2018
  • Mardi 12 Juin 2018.


En présence d’une psychologue et d’une infirmière, nous pourrons aborder vos questionnements et parler de vos projets. »


La vie, après un cancer

Pourquoi « ça va mal » quand ça devrait aller mieux ? Parce que la vie psychologique de la guérison ne coïncide pas toujours avec le temps physiologique de disparition de la maladie, le dispositif « après cancer » mis en place à l’IPC propose systématiquement une consultation psychologique dans les mois suivant la rémission. 

> En savoir plus sur la vie, après un cancer, article du Dr Ben Soussan


Des « journées patients greffés »

Soucieux d’améliorer la qualité de vie des patients qui sont en traitement de greffe, les équipes d’onco-hématologues et de psychologues ont initié, ensemble, une journée annuelle de rencontres « patients greffés », sur un format qui privilégie les échanges et le dialogue. Ces rencontres sont ouvertes, sur invitation, aux patients greffés et à leurs proches. Se déroulant un samedi en début d’année civile, ces rencontres sont précédées d’une journée d’échanges entre psychologues et psychiatres impliqués dans le support aux soins d’onco-hématologie.

> En savoir plus sur la journée patients greffés 2018.


Réflexion et publications

L’équipe du docteur Ben Soussan publie régulièrement des articles, revues et points de vue sur les enjeux de l’accompagnement psychologique en cancérologie.

Le soin, un récit ?

« Le problème qui se pose aux malades n’est pas de raconter leur cancer, mais d’être écouté et compris. C’est de ce travail de co-créationco création qu'il sera question ici. En quoi l’acte soignant se situe-t-il exactement là, dans la déconstruction du nouvel ordre narratif qu’institue le cancer ? En quoi ce « voyage au bout du désordre » qu’incise cette maladie se remanie-t-il de sa mise en mots ? En quoi le récit de sa maladie par le malade, mais tout autant la participation active, émotionnelle et empathique du thérapeute, psychologue, psychanalyste, psychiatre, constituent-ils une nécessité transculturelle et existentielle ? »

> En savoir plus