Joindre l'IPC

04 91 22 33 33

 Prendre rendez-vous

04 91 22 30 30

Définitions

Arcthérapie dynamique :

Technique qui permet une irradiation sur 360 degrés, avec une adaptation continue de la position des lames du collimateur de l’accélérateur linéaire, en fonction de l’angle de l’incidence du faisceau par rapport à la tumeur ciblée et aux organes périphériques. L’arcthérapie dynamique permet de réduire la durée de chaque séance, de sorte que le patient risque moins de bouger et que le traitement gagne en précision.


Curiethérapie :

Une source radioactive est positionnée dans le patient au contact de la tumeur (cancer du col utérin) ou directement au sein de la tumeur à traiter (grains d’iode radioactifs pour les cancers de la prostate), et délivre des doses décroissantes au fil du temps.


Doses :

La dose est la quantité d’énergie délivrée par les faisceaux d’irradiation (ou la source radioactive en curiethérapie). L’effet des rayonnements sur les cellules cancéreuses augmente avec la dose délivrée, que l’on mesure en Gray (Gy), mais de façon non proportionnelle.


Modulation d’intensité :

La radiothérapie conformationnelle avec modulation d’intensité consiste à faire varier la densité des photons au sein du faisceau de rayonnement au cours d’une même séance pour s’adapter encore plus précisément au volume à traiter et délivrer des doses homogènes. Cette variation est rendue possible grâce à l’utilisation dynamique du collimateur multi-lames de l’accélérateur linéaire.


Radiothérapie conformationnelle en 3D :

Technique de radiothérapie externe qui permet de faire correspondre le plus précisément possible (de conformer) le volume sur lequel vont être dirigés les rayons au volume de la tumeur. La radiothérapie conformationnelle en 3D est une première étape indispensable de la modulation d’intensité et de l’arcthérapie dynamique.


Radiothérapie de contact :

Technique qui fait appel à des rayons X de faible énergie (faible pénétration dans les tissus), principalement utilisée pour traiter des lésions cutanées ou des lésions superficielles.


Radiothérapie de contact per-opératoire :

Technique de radiothérapie de contact, basée sur des rayons X de basse énergie, mais utilisée lors de l’acte chirurgical. Technique innovante développée à l’IPC pour certains types de cancer du sein. Avantage : soit cette séance per-opératoire suffit, soit elle permet de limiter le nombre de séances de radiothérapie en post-opératoire.


Stéréotaxie :

Technique de radiothérapie de très haute précision en trois dimensions, principalement utilisée pour localiser et traiter des tumeurs primitives ou des métastases de petites dimensions. On parle de traitement réalisé en conditions stéréotaxiques lorsque de fortes doses (fractions comprises entre 6 et 20 gy) sont délivrées en un nombre limité de séances (1 à 8).