Joindre l'IPC

04 91 22 33 33

 Prendre rendez-vous

04 91 22 30 30

L’imagerie interventionnelle : la prise en charge thérapeutique

La prise en charge thérapeutique des pathologies cancéreuses fait de plus en plus appel à des techniques mini-invasives guidées par l’imagerie : thermo-ablation, traitements intra-artériels, cimentoplastie. 

Réaliser des interventions à visée curative sous guidage de l’imagerie permet :

  • de focaliser totalement le traitement sur la tumeur, au millimètre près, de façon à le rendre le plus efficace possible,
  • mais également de diminuer de manière majeure sa toxicité en épargnant les organes non atteints par la maladie.

Aujourd’hui, dans de plus en plus de cas, la radiologie interventionnelle thérapeutique constitue une technique alternative ou combinée à la chirurgie.

Toutes les techniques de pointe existantes sont mises en œuvre à l’IPC.

La thermo-ablation 

La thermo-ablation consiste à détruire les cellules cancéreuses par le chaud ou par le froid, grâce à une sonde de petite taille introduite au sein de la tumeur sous contrôle de l’imagerie (scanner ou échographie). Selon les cas, le radiologue interventionnel utilise :

  • La radiofréquence ou les micro-ondes (réchauffement des cellules de la tumeur),
  • La cryothérapie (refroidissement des cellules de la tumeur).

Le traitement est extrêmement précis : à travers la sonde, l’énergie est délivrée exclusivement dans la tumeur, de façon à éradiquer totalement les cellules malades en préservant au maximum les tissus sains périphériques.

Les traitements intra-artériels des tumeurs du foie

L’équipe d’Oncologie digestive soutient de manière très active le développement de ces techniques, de plus en plus utilisées notamment pour la prise en charge du cancer primitif du foie et des métastases de tumeurs endocrines.

  • La chimio-embolisation : ce traitement des cancers du foie consiste à injecter des microbilles chargées de chimiothérapie, sous contrôle radiologique, directement dans les vaisseaux nourriciers de la tumeur afin de pouvoir la traiter. La chimiothérapie n’étant délivrée que dans la tumeur, elle peut être injectée en doses importantes. La technique permet également de limiter de manière conséquente les effets secondaires des chimiothérapies « classiques ».
  • La radio-embolisation : nouvelle technique thérapeutique très prometteuse dans le traitement des cancers primaires du foie ou des métastases hépatiques des cancers colorectaux, la radio-embolisation consiste également à injecter des microbilles, mais chargées cette fois-ci de particules radioactives (Yttrium 90). Ces particules radioactives viennent traiter la tumeur par un mécanisme s’assimilant à de la radiothérapie interne, en ciblant uniquement la tumeur et en épargnant les organes sains.

La cimentoplastie

La cimentoplastie fait partie de l’arsenal thérapeutique de la prise en charge de la douleur, avec les antalgiques et la radiothérapie. L’os fragilisé par une métastase peut se fracturer et être responsable de douleurs très invalidantes, en particulier au niveau du rachis et du bassin. L’injection d’un ciment médical au travers d’une aiguille placée dans l’os atteint, sous contrôle de l’imagerie, soulage très rapidement le patient.

 

 

L'équipe médicale

L'équipe du service d'imagerie interventionnelle est dirigée par le Dr Gilles Piana.

  • 5 médecins radiologues interventionnels
  • 8 manipulateurs interventionnels
  • 1 coordinatrice
  • 4 aides-soignantes hospitalières

Un plateau technique dédié

Depuis l'automne 2016, l'équipe dispose d'un nouveau bloc de radiologie interventionnelle oncologique :

  • 2 salles normées blocs opératoires avec un scanner dédié et une table d'angiographie,
  • 1 salle de réveil