Nouvelle recherche

N° 1343

Titre de l'essai :
Essai clinique de phase I en ouvert évaluant la sécurité et l'activité antitumorale des cellules T autologues exprimant des récepteurs de cellules T améliorés spécifiques pour l'alpha-foetoprotéine AFPc332T) chez des patients HLA-A2 positifs présentant un carcinome hépatocellulaire (CHC)avancé

Description :
Cette étude s'adresse à des patients atteints de cancer du foie ayant reçu au préalable tous les traitements conventionnels (chimiothérapies orales et intraveineuses, thérapies ciblées). Il s'agit d'un essai clinique de phase précoce (expérimental) qui évalue la sécurité et l'activité antitumorale de cellules immunitaires « préparées », les lymphocytes T, injectées au patient après qu'il ait reçu une chimiothérapie fortes doses, et dont le mécanisme d'action est de se lier de façon spécifique aux cellules tumorales, exprimant le marqueur alpha-fœtoprotéine (AFPc332T), pour les détruire. Ce traitement de thérapie cellulaire n'est possible que chez certains patients correspondant au profil immunitaire HLA-A2. Il s'agit d'une étude extrêmement novatrice avec de potentielles retombées thérapeutiques majeures. L'IPC s'inscrit comme le centre référent français (avec le centre Eugene Marquis, Rennes) permettant de proposer ces thérapeutiques exceptionnelles.

Médecin investigateur :
MARINE GILABERT (DR)

Pathologies concernées :
Cancer du foie

Technologie utilisée :
CARTCELLS

CONTACTEZ-NOUS

Contactez le département de la recherche clinique et de l'innovation pour toutes demandes d'information ou de participation :

Je prends contact