Nouvelle recherche

N° 1539

Titre de l'essai :
Etude de phase II randomisée chez les patientes avec un cancer du sein triple négatif et des récepteurs aux androgènes positifs en rechute loco-régionale (non opérable) ou métastatique traité par darolutamide ou capécitabine

Description :
Dans cette étude, les patientes présentant un cancer du sein métastatique triple-négatif (récepteurs aux œstrogènes, récepteurs à la progestérone et HER2 négatifs) bénéficient d'une recherche sur la tumeur primitive de l'expression du récepteur aux androgènes. Si celui-ci est positif, ils sont alors tirés au sort pour recevoir : - soit un traitement de chimiothérapie standard dans cette situation (capecitabine administré 2 fois par jour tous les jours pendant 14 jours renouvelé tous les 21 jours, par voie orale) ; - soit un traitement antiandrogène (darolutamide, deux fois par jour tous les jours administré par voie orale en continu). Le traitement est administré tant qu'il est bien toléré et jugé efficace. L'objectif est de comparer l'efficacité et la sécurité des différents traitements. Des paramètres biologiques concernant la tumeur et le sang circulant seront analysés.

Médecin investigateur :
ANTHONY GONCALVES (PR)

Pathologies concernées :
Cancer du sein

Technologie utilisée :
CHIMIOTHERAPIE

CONTACTEZ-NOUS

Contactez la département de la recherche clinique et de l'innovation pour toutes demandes d'information ou de participation :
[email protected]

fringilla consectetur leo. leo sed quis, Aliquam risus felis Donec ipsum