Joindre l'IPC

04 91 22 33 33

 Prendre rendez-vous

04 91 22 30 30

L’animalerie : au cœur des expérimentations in vivo

Comme tout Centre de Lutte Contre le Cancer développant une forte activité de recherche, l’Institut Paoli-Calmettes dispose d’une animalerie permettant de tester in vivo des hypothèses thérapeutiques qui, pour certaines, deviendront les traitements de demain.

L’animalerie est géographiquement répartie sur deux plateformes : l’une est située sur le site même de l’IPC, l’autre sur le campus de Luminy. Les recherches menées à l’IPC concernent essentiellement les cancers du sein et les leucémies. Sur le campus de Luminy, les travaux sont dédiés aux cancers du pancréas. Les études portent sur la tumorigenèse, la validation de nouvelles cibles thérapeutiques et le développement de nouveaux médicaments pour soulager la douleur des patients atteints d’un cancer du pancréas d’autre part.

L’animalerie de l’IPC s’étend sur 300 m2, répartis en zones d’hébergement, de transgénèse, d’expérimentation et de suivi. Des services d’imagerie in vivo et d’histologie expérimentale sont respectivement disponibles via la plateforme TrGET et la plateforme ICEP.

Pour sa part, l’animalerie de Luminy dispose de 250 m2, répartis en zones d’hébergement, d’expérimentation et de suivi. Plateforme de services, elle est ouverte aux autres équipes de recherche Inserm présentes sur le campus, et travaillant sur d’autres pathologies, non cancéreuses.

 

Apprécier le bien-fondé des projets en termes d’éthique

Dans tous les cas, les souris sont élevées dans des conditions d’environnement contrôlé, en cages individuelles ventilées et sont manipulées en conditions stériles.

Les activités d’expérimentation sont menées dans le respect des conditions éthiques définies par la circulaire Européenne réglementaire en vigueur, notamment :

  • compromis entre le bien–être animal et les bénéfices apportés par la manipulation en cours,
  • expérimentation jugée nécessaire et justifiée d’un point de vie scientifique,
  • optimisation maximale des résultats obtenus.

Enfin, avant d’être lancé, chaque projet doit obtenir l’agrément du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche et être évalué et validé par un comité d’éthique. Sur chaque site, un responsable du bien-être animal est chargé du suivi des projets et de leur bonne exécution, conformément aux recommandations éthiques.

Contact

Site IPC : Patrick Gibier

Campus de Luminy : Jérémy Nigri + Richard Tomasini

Pour en savoir plus sur cette plateforme et sur les équipements disponibles