Joindre l'IPC

04 91 22 33 33

 Prendre rendez-vous

04 91 22 30 30

Une plateforme dédiée à l’investigation clinique en biothérapies

Le Centre d’Investigation Clinique en Biothérapies développe et valide des thérapies biologiques innovantes.

Unité mixte Inserm, Aix Marseille Université, Institut Paoli-Calmettes et AP-HM, le Centre d’Investigation Clinique en Biothérapies associe plusieurs laboratoires. Au quotidien, il collabore étroitement, pour l’oncologie, avec le centre de thérapie cellulaire de l’IPC, et pour les autres champs médicaux, avec le Laboratoire de Culture et de Thérapie Cellulaire de l’Hôpital de la Conception.

Forte de ces savoir-faire, l’équipe se concentre sur :

  • les technologies d’ingénierie cellulaire et tissulaire, 
  • la validation de technologies aux standards et aux échelles cliniques, 
  • la mise au point de tests biologiques d’efficacité des produits de thérapies cellulaire et tissulaire, 
  • la mise au point de tests d’efficacité et de sécurité pour les patients (marqueurs de substitution). 

Le tout, en conformité avec une réglementation très contraignante et évolutive, dont l’objectif est de garantir la sécurité sanitaire de ces produits thérapeutiques.

 

Des projets de recherche qui s’appuient sur l’activité hospitalière de greffes allogéniques

En particulier, le Centre d’Investigation Clinique en Biothérapies développe des projets en lien avec l’une des activités de soin spécifique à l’IPC : les greffes allogéniques. L’idée : faire évoluer les pratiques de greffes de cellules afin d’améliorer le bénéfice clinique pour les patients et de diminuer la toxicité de la greffe.

Dans la greffe allogénique standard, les cellules du donneur sont administrées au receveur sans manipulation substantielle au laboratoire. L’objectif poursuivi est de pouvoir identifier, isoler et réinjecter la ou les populations cellulaires bien caractérisées qui sont responsables de l’effet thérapeutique de l’allogreffe. Un des projets en cours porte par exemple sur les cellules « Natural Killer », et tire parti de l’expertise sur ce sujet au sein de la communauté scientifique de la métropole Marseillaise. 

Un autre objectif consiste à développer des thérapies cellulaires en dehors du contexte de l’allogreffe, et à offrir un accès à ces thérapeutiques innovantes à des nouvelles populations de patients qui ne sont pas candidats à une allogreffe : les vaccins cellulaires anti-tumoraux sont un exemple de cette démarche

Responsable de la recherche sur les biothérapies à l’PC

Christian Chabannon

L’équipe du centre d’investigation clinique en biothérapies à l’IPC

Boris CALMELS 
Christian CHABANNON
Claude LEMARIE 
Didier BLAISE