Joindre l'IPC

04 91 22 33 33

 Prendre rendez-vous

04 91 22 30 30

Dossier de presse


Avec l’aide des acteurs majeurs du territoire, la radiothérapie accélère à l’IPC


L’Institut se dote du MRIDian®, un équipement révolutionnaire de radiothérapie avec IRM embarquée d’une valeur de 8,2 millions d’euros, qui sera opérationnel à l’automne 2018.

Les acteurs du territoire au côté de l'IPC

C’est en présence des grands acteurs du territoire - Stéphane Bouillon, Préfet de la Région et président du Conseil d’administration de l’IPC, Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille, et Président de la Métropole Aix- Marseille Provence, Martine Vassal, Présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône (CD13) et vice-présidente de la Métropole, Georges Leonetti, vice-Président du Conseil régional PACA, et Claude d’Harcourt, Directeur général de l’Agence régionale de santé - que l’Institut Paoli-Calmettes (IPC) a annoncé aujourd’hui à Marseille l’acquisition d’un équipement de radiothérapie avec IRM embarquée, de toute dernière génération, le MRIDian® Linac de ViewRay, qui sera livré en 2018 pour une mise en service prévue en octobre 2018.

C’est grâce au soutien financier des plus grands acteurs du territoire - Ville et Métropole, CD13, Conseil régional, et Etat via l’Agence régionale de santé – que l’IPC peut se doter de cet équipement pionnier d’une valeur de 8,2 millions d’euros (sans compter les travaux d’installation de la machine).

Vidéos (YouTube) : Le nouvel IRM embarqué, les partenaires de l'IPC

 

Un équipement de radiothérapie révolutionnaire

Cet appareil, dont il n’existe qu’une dizaine exemplaires dans le monde et un seul en Europe (Amsterdam), révolutionne la prise en charge par radiothérapie en utilisant l’imagerie par résonance magnétique (IRM) qui permet de délivrer des irradiations plus ciblées, plus efficaces sur les tumeurs, et moins délétères pour les organes sains voisins.

« Grâce à une vision incomparablement plus précise que celle fournie par les scanners standard, et donnant la possibilité de contrôler la position de la tumeur pendant la séance, nous pourrons mieux cibler la zone à irradier en diminuant les séquelles sur les organes voisins », explique le docteur Agnès Tallet, Chef du service de radiothérapie de l’IPC. Ainsi, à compter de la mise en service de l’équipement, 10 à 15 patients par jour présentant des tumeurs mobiles digestives, de la prostate, du poumon ou du pancréas, seront traités avec le MRIDian® Linac, avec des doses de rayonnement se concentrant sur de plus petits volumes pour épargner les tissus sains environnants.

Pour le Professeur Patrice Viens, Directeur général de l’IPC, cette acquisition s’inscrit dans la dynamique d’innovation à l’oeuvre globalement à l’IPC et en particulier dans le service de radiothérapie, « un domaine dans lequel les évolutions sont rapides. Ces innovations technologiques permettent de gagner en efficacité et en précision, et d’atteindre des tumeurs, très petites ou très enfouies, que l’on ne pouvait pas irradier par le passé. Le choix de cette acquisition du MRIDian® Linac par nos radiothérapeutes relève du même engagement en faveur de l’innovation pour les patients, dans le cadre d’un consortium avec nos collègues de Montpellier. »

Vidéos (YouTube) : Le nouvel IRM embarqué de l'IPC, par Agnès Tallet

 

En effet, l’Institut du Cancer de Montpellier (ICM), lui aussi membre de la Fédération UNICANCER, et l’IPC ont bâti un consortium avec un projet scientifique dans le but de faire progresser les traitements personnalisés en radiothérapie. Les équipes des deux centres de l’arc méditerranéen offrent des compétences complémentaires. Des collaborations sont également prévues avec UCLA (Université de Californie) à Los Angeles, et le VUMC (VU Medical Center) d’Amsterdam. La mise en opérationnalité du MRIDian® réclame la formation d’un médecin de l’IPC pendant un an aux Etats-Unis, et d’une équipe de manipulateurs et physiciens.



Partagez cette information sur les réseaux sociaux