Joindre l'IPC

04 91 22 33 33

 Prendre rendez-vous

04 91 22 30 30


Semaine sécurité des patients


L’IPC encourage ses patients à signaler les effets secondaires de leurs chimiothérapies

Semaine de la sécurité des patients IPC marseille

Depuis 2011, les patients peuvent déclarer tout évènement indésirable (EI) d’un médicament, qu’il soit grave ou non, attendu ou non, directement sur le site de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament. 

Pourtant, la proportion de déclarations effectuées par les patients évolue peu, surtout en cancérologie, alors que les médicaments sont très agressifs.

L’IPC, qui a impulsé un programme volontariste de déclaration des EI depuis 2 ans, a donc décidé de remettre l’accent sur cet enjeu majeur à l’occasion de la semaine dédiée à la sécurité des patients.

Pourquoi la participation active des patients est-elle indispensable ? Quels effets rapportent les patients, et pourquoi sont-ils différents de ceux que les médecins déclarent ?

Explications avec ces vidéos, tournées à l’occasion du débat public de l’IPC du 28 juin 2017…


Pourquoi débattre à propos du "patient acteur de sa propre surveillance" - Le Professeur Patrice Viens, DG de l’IPC.


L’importance des « patients reported outcomes » - Patricia Marino, Chercheur. 


Identification et signalement des effets secondaires de la chimiothérapie - Ségolène Duran, Pharmacien Responsable de la pharmacovigilance à l’IPC.


Implants et prothèses mammaires, ce que nous disent les femmes - Dr Marie Bannier.


L’autosurveillance, pierre angulaire pour les patients greffés - Pierre, patient greffé, association Restart.


Un co-pilotage de la recherche sur le cancer avec les patients : leçons de l'expérience du SIDA  - Bruno Spire, Directeur de Recherche Inserm.

 

Retrouvez toutes les informations sur le site de l'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé).



Partagez cette information sur les réseaux sociaux