Joindre l'IPC

04 91 22 33 33

 Prendre rendez-vous

04 91 22 30 30

Protéomique et spectrométrie de masse : identifier les cibles des médicaments de demain

Les approches protéomiques permettent l'analyse simultanée et à grande échelle de protéines présentes dans des échantillons, à la fois à des fins médicales (diagnostic, pronostic) et de recherche fondamentale.

Le domaine de compétence de la plateforme regroupe différents champs de la protéomique, depuis la description de protéomes (ensemble de protéines présentes dans un échantillon) à la quantification relative ou absolue de protéines dans des mélanges complexes. Ces analyses sont possibles grâce à des technologies sophistiquées permettant d’identifier et  de quantifier des protéines, mais aussi de mettre en évidence  leurs modifications. La plateforme a également une longue expérience de caractérisation de nouveaux complexes protéiques par des approches biochimiques et de spectrométrie de masse.


Comprendre la réponse aux traitements existants et concevoir de nouveaux médicaments

Les méthodes quantitatives développées sont particulièrement adaptées à la recherche de biomarqueurs en cancérologie et immunologie (protéomique clinique).
 Elles permettent en effet d’analyser la quantité de protéines présentes dans un échantillon tumoral ou sanguin, ainsi que leur éventuel degré d’altération. Il s’agit d’analyses complexes car les protéines peuvent exister sous différentes formes dans un échantillon, selon leur état d’activité et leur localisation dans les cellules tumorales.

Dans une cellule, les protéines sont fabriquées par les gènes. Or on sait aujourd’hui que deux tumeurs différentes peuvent présenter les mêmes altérations de gènes mais pas nécessairement les mêmes altérations de protéines, ce qui peut expliquer des réponses différentes à un même traitement et ouvrir la possibilité d’utiliser d’autres types de médicaments.

Enfin, en mettant en évidence l’expression altérée de protéines dans les tumeurs, on peut identifier des cibles pour de futurs médicaments. En effet, actuellement, la très large majorité des médicaments utilisés en cancérologie sont dirigés contre des protéines.

Équipe de la plateforme de protéomique

Pour en savoir plus sur cette plateforme :