Joindre l'IPC

04 91 22 33 33

 Prendre rendez-vous

04 91 22 30 30

Norbert Vey, MD, PU-PH


Responsable de l'unité de traitement des leucémies et de l'unité d'Evaluation Thérapeutique en Onco-Hématologie dédiée aux essais précoces (ETOH).


Trouver de nouveaux traitements pour les leucémies résistantes aux chimiothérapies

Grâce au développement de la chimiothérapie et des greffes de moelle, d’énormes progrès ont été réalisés ces 30 dernières années dans la prise en charge et le traitement des leucémies. Néanmoins, certains malades répondent moins bien que d’autres.

Mettre en place des approches de traitement personnalisé des leucémies, c’est-à-dire optimiser le choix du bon traitement pour chaque malade : tel est l’enjeu de la recherche translationnelle sur les cancers hématologiques, dont les leucémies aigues et les hémopathies myéloïdes chroniques. Le Pr. Norbert Vey, l’ensemble des cliniciens, spécialistes et chercheurs de l’équipe développent plusieurs types de projets, axés sur des approches différenciées mais complémentaires.

 

Identifier les anomalies moléculaires qui conduisent à la transformation tumorale

L’équipe de Daniel Birnbaum tente de décrypter les anomalies moléculaires à l’origine des leucémies aigües, des myélodysplasies et des syndromes myéloprolifératifs (leucémie myéloïde chronique, maladie de Vaquez, thrombocytémie essentielle et splénomégalie myéloïde), afin d’identifier des facteurs pronostic et de mettre à jour de nouvelles cibles thérapeutiques. Grâce aux outils modernes d’évaluation du génome, il est en effet possible d’établir une cartographie des anomalies moléculaires (mutations de l’ADN) susceptibles de prédire la réponse de telle ou telle leucémie à un traitement donné.

Par ailleurs, l’équipe de Yves Colette, en collaboration avec la plateforme d’évaluation préclinique TrGET®, développe une approche dite pharmacologique. Il s’agit d’évaluer in vitro, ou sur des modèles animaux, les effets des médicaments sur des cellules de différents types de leucémies. Certaines de ces cellules ont pu être greffées chez des souris, ce qui permet aujourd’hui à l’équipe de tester, au plus près du réel, l’effet de nouveaux médicaments. 


L’association de recherches basées sur l’approche moléculaire et sur l’approche pharmacologique constitue l’une des originalités de la médecine translationnelle dédiée aux cancers hématologiques à l’IPC. Des études sont déjà en place pour évaluer si cette approche combinée « chimio-génomique » permet de mieux adapter le choix des traitements.

 

Evaluer la réponse immunitaire des patients pour affiner les stratégies d’immunothérapie

Enfin, grâce à la plateforme d’immunomonitoring de l’Institut, l’équipe de Daniel Olive évalue l’effet sur le système immunitaire des immunothérapies testées à l’IPC en clinique. C’est par exemple le cas de l’anticorps anti-KIR, issu des travaux de l’un de nos partenaires (l’équipe du Pr Vivier du Centre d’Immunologie de Marseille-Luminy). D’autres approches d’immunothérapie faisant appel à des anticorps monoclonaux, des cellules modifiées (CAR T-cells) ou la thérapie cellulaire sont également testées.

Les informations obtenues doivent permettre de confirmer le mécanisme d’action du médicament et de révéler une éventuelle corrélation avec la réponse clinique observée. 

L’équipe de médecine translationnelle en hématologie

L’équipe associe les cliniciens du département d’onco-hématologie, les spécialistes du diagnostic hématologique du département de bio-pathologie, plusieurs équipes de chercheurs du CRCM, quatre plateformes technologiques (cytologie, cytométrie de flux, génétique conventionnelle et biologie moléculaire), ainsi que la plateforme d’évaluation préclinique TrGET®, d’immunomonitoring, la tumorothèque et l’unité dédiée aux essais cliniques précoces ETOH.

Médecins

Biologistes

Chercheurs (chefs d’équipe CRCM)

- Michel Aurrand-Lions
- Daniel Birnbaum
- Jean Paul Borg
- Yves Collette
- Patrice Dubreuil
- Estelle Duprez
- Daniel Olive 

L’unité ETOH : évaluer des approches thérapeutiques innovantes

Co-dirigée par les Pr Norbert Vey et Anthony Gonçalves, l’unité Evaluation Thérapeutique-Onco-Hématologie (ETOH) est un centre d’essais cliniques consacré aux phases précoces. Unique plateforme d’évaluation de nouvelles molécules labellisée par l’INCa pour la région PACA, l’unité ETOH dynamise le transfert vers la clinique des découvertes des équipes du CRCM ou de partenaires industriels.