Joindre l'IPC

04 91 22 33 33

 Prendre rendez-vous

04 91 22 30 30

Le cancer du sein : ce qui change

"Toutes les femmes sont concernées, 1 femme sur 10 en est atteinte »

      Professeur François Eisinger, responsable de la clinique du risque de l’IPC :

Premier cancer chez la femme, avec un total de 51 000 nouveaux cas diagnostiqués en France chaque année et une incidence toujours à la hausse, le cancer du sein représente plus du tiers de l'ensemble des nouveaux cas de cancer chez la femme. Ce cancer touche chaque jour 10 femmes en PACA. L’Institut Paoli-Calmettes prend en charge environ 1 400 nouvelles patientes par an pour un cancer du sein.

Des cancers de mieux en mieux guéris

En réalité, il n’existe pas un mais plusieurs types de cancers du sein. Aujourd’hui, tous types de cancer du sein confondus, le taux global de survie relative à 5 ans après le diagnostic est estimé, selon l’INCa, l’Institut National du Cancer, à près de 89 %.

D’une part, le dépistage permet de prendre en charge des cancers débutants. Or, plus un cancer du sein est détecté tôt, mieux il se soigne, avec des traitements moins lourds et moins de séquelles. Un cancer du sein pris en charge à un stade précoce, s’il est de petite taille, est guéri dans 9 cas sur 10. Ce dépistage peut être individuel (suivi chez le gynécologue ou le médecin traitant, mammographie) ou s’effectuer dans le cadre de la campagne de dépistage du cancer du sein organisée par les pouvoirs publics pour toutes les femmes âgées de 50 ans à 74 ans. Enfin, en cas d’antécédents familiaux, un dépistage spécifique est préconisé. D’autre part, les recherches et les connaissances sur le cancer du sein, ainsi que les progrès des technologies, utilisées notamment au stade diagnostique, ont induit des progrès majeurs au bénéfice des patientes, tant au niveau de la prise en charge diagnostique que de la prise en charge thérapeutique.

 



Pour information, l'IPC Marseille dispose également d'une plateforme dédiée au dépistage du cancer du sein, et a réalisé plus de 17 000 actes de dépistage et diagnostic en 2018. Prendre rendez-vous : 04 91 22 30 30. 

 

 

La recherche accélère, et elle a besoin de nous tous !

 

Le Défi Rose de l’IPC est la campagne d’appel à la générosité publique de l’Institut Paoli-Calmettes pour soutenir le financement d’un programme de recherche contre le cancer du sein. L’édition 2019 de notre Défi Rose est dédiée à un programme de recherche inédit sur les métastases des cancers du sein. 

Objectif : bloquer les mécanismes de résistance aux traitements de ces métastases, pour lutter contre cette forme de cancer du sein.

En savoir plus : http://ledefirose.fr/

Pourquoi faire un don ?
L’Institut Paoli-Calmettes (IPC) ne pratique ni consultation privée ni dépassement d’honoraires.Les tarifs appliqués pour la prise en charge sont ceux de la Sécurité sociale.Pour investir dans des programmes novateurs de diagnostic, de soins et de recherche, l’IPC fait appel à la générosité privée.

 

 

 

 

Quelques chiffres dans notre département

Chaque année près de 60 000 femmes sont dépistées, 400 cancers diagnostiqués, 50 à 60 grâce à la 2ème lecture.

Le programme a d’excellents résultats sur le plan de la qualité médicale dans le cadre de l’évaluation nationale. Les médecins le reconnaissent, malheureusement, plus de femmes se font dépister en dehors du programme ou ne se font pas dépister. Cette particularité de notre département n’est pas favorable aux femmes qui n’ont pas encore bien perçu cet enjeu de la qualité.

Taux de participation :

  • France : 52 %
  • Bouches du Rhône : < 40 %

Parmi les cancers dépistés dans les Bouches-du-Rhône, on retrouve :

  • 15 % de cancers in situ,
  • 39 % de cancers de taille inférieure ou égale à 10mm,
  • 76 % de cancers sans envahissement ganglionnaire.