Joindre l'IPC

04 91 22 33 33

 Prendre rendez-vous

04 91 22 30 30


IPC’SPORT : chacun à son rythme


Un accompagnement sportif individualisé et adapté

 

L’IPC lance IPC’SPORT, un nouveau programme de prise en charge innovant permettant aux patients de bénéficier d’un accompagnement sportif individualisé et adapté. Les explications de Charlène Villaron, chargée de projet et de recherche sur le sport à l’IPC et professeur d’activité physique adaptée.

 

Qu’est-ce que l’activité physique adaptée à l’IPC ?

C.Villaron : Il s’agit de favoriser la pratique d’une activité physique, adaptée aux problématiques des patients pris en charge en cancérologie. Depuis 2012, l’activité physique est reconnue comme une thérapie non-médicamenteuse. En oncologie, une pratique régulière permet notamment de réduire la fatigue importante ressentie pendant les traitements, de diminuer la détresse émotionnelle, mais également d’améliorer la qualité de vie générale. L’APA peut se pratiquer en chambre, à domicile et, dorénavant, à la salle de sport. Le matériel utilisé en salle a été financé grâce au soutien de l’association Espoir au Sommet. L’Association Cour’Agir a, pour sa part, financé une partie du matériel sportif mis à disposition des patients dans les chambres. Nous sommes également soutenus par l’ARS PACA. L’ensemble du projet IPC’SPORT est associé et étroitement lié à des programmes de recherche innovant portés par le laboratoire « Management Sport Cancer » (Institut Paoli Calmettes/Aix-Marseille Université).

 

Quelle est la marche à suivre pour les patient(e)s intéressé(e)s ?

C.Villaron : En amont, le médecin référent doit prescrire une « consultation sportive », ce qui nous permet de recevoir la patiente ou le patient en consultation pour discuter de ses envies, ses besoins, et d’envisager une collaboration autour du sport. Parfois, une consultation suffit, nous prodiguons juste quelques conseils pour adapter la pratique. Mais dans la majorité des cas nous proposons et accompagnons le patient dans un programme personnalisé. L’équipe conçoit alors une série de séances en fonction des envies de la patiente ou du patient, de son état général et de son parcours de soins.

 

Comment se passent les séances ?

C.Villaron : Nous travaillons souvent sur des créneaux d’une demi-heure. Généralement, nous démarrons par un échauffement, puis nous enchaînons avec un peu d’endurance et de renforcement musculaire. Nous terminons par des étirements. Les exercices sont adaptés aux possibilités du patient, à ce qu’il peut faire ou non. Dans tous les cas, la séance doit rester un moment de plaisir et de mieux-être.

 

Contact : sport(arobase)ipc.unicancer(point)fr

 

  
 

 



Partagez cette information sur les réseaux sociaux