Joindre l'IPC

04 91 22 33 33

 Prendre rendez-vous

04 91 22 30 30

Savoir et comprendre


Les études récentes incitent à une meilleure connaissance de sa propre consommation et le lien avec le risque de cancer est établit.

La littérature scientifique montre que le risque de cancer augmente avec la dose l'alcool consommée, sans effet de seuil.

Le risque de cancer ne diffère pas selon le type d'alcool (vin, bière, spiritueux) ou le mode de consommation (pendant les repas ou en dehors des repas, consommation régulière ou pic d'alcoolisation).

L’alcool exerce un effet différent sur chaque individu.

Même dans le cas d'une consommation modérée d'alcool dans certaines circonstances, il est recommandé de ne pas consommer d'alcool :

  • pour les jeunes ;
  • pour les femmes avant et pendant la grossesse ;
  • pour les femmes qui allaitent ;
  • dans certaines autres situations spécifiques (certaines pathologies, prise de médicaments, conduite d’un véhicule).

Quelle que soit la règle, n’oubliez pas que le risque de développer un cancer est renforcé si l’on fume.

L'alcoolémie est la quantité d’alcool pur contenue dans un litre de sang. En France l’alcoolémie autorisée est de 0,50 mg/l.

Ce qu'il faut savoir :

En pratique, la consommation d'alcool est évaluée en nombre de verres bus par jour et non pas en gramme d'alcool absorbé par jour.

En réalité, quelque soit la boisson consommée dans un bar, la quantité d'alcool contenue dans "un verre" est pratiquement toujours la même quel que soit le verre.

Le tableau suivant montre cette équivalence
Type de verre Dose servie dans un bar Quantité d’alcool pur absorbée
verre à liqueur 2,5 cl de digestif à 45° 11,25 g
flutte ou coupe 10 cl de champagne à 12° 12 g
bol 25 cl de cidre sec à 5° 12,5
verre 2,5 cl de whisky à 45° 11,25 g
verre 2,5 cl de pastis à 45° 11
chope ou bock 25 cl de bière à 5° 12,5
ballon 10 cl de vin rouge à 12° 12 g

La consommation d'une boisson alcoolique par jour (soit environ 10 à 12 g par verre) augmente le risque de 10%.

N'oubliez pas que si vous devez conduire il est fortement conseillé de ne pas prendre d'alcool. Toutes localisations confondues et quel que soit le type d'alcool consommé, le risque augmente proportionnellement à l'importance de la consommation.

  • en connaissant les équivalences entre les différentes boissons,
  • en sachant calculer la dose d'alcool absorbée,
  • en n'adoptant des habitudes systématiques : ne pas boire à chaque repas ou avant chaque repas ou après chaque repas.


Pour vous aider à en savoir plus