Joindre l'IPC

04 91 22 33 33

 Prendre rendez-vous

04 91 22 30 30

L’IPC prend en charge les tumeurs thoraciques

L'équipe d'oncologie thoracique de l'IPC prend en charges différentes tumeurs thoraciques :

La prise en charge des pathologies thoraciques à l’IPC

Lorsqu’une tumeur thoracique est suspectée, un bilan global, intégrant une série d’examens paracliniques, est proposé.

Il peut comprendre, notamment :

  • Un scanner (examen d’imagerie, qui utilise les rayons X et recherche des anomalies qui ne sont pas visibles sur des radiographies standard ou à l'échographie).
  • Une Imagerie par Résonance Magnétique (technique d’imagerie, non invasive, qui fait appel à une résolution de contraste pour obtenir des vues de l’intérieur du corps).
  • Un pet scanner (Tomographie par Emission de Positons en français - Il s’agit d’un examen d’imagerie médicale réalisé en médecine nucléaire qui a pour objectif de mesurer en 3D l’activité métabolique d’un organe).
  • Une fibroscopie bronchique (examen endoscopique qui permet de visualiser la trachée, les bronches, d’effectuer des prélèvements ou un traitement à l’aide d’un fibroscope).
  • Une écho-endoscopie bronchique et digestive (l’Institut offre la particularité de proposer les deux examens lors d’une seule anesthésie).
  • Des biopsies à visée diagnostic (soit sous scanner ou sous écho-endoscopie).

Poser le diagnostic à plusieurs puis définir la prise en charge adaptée

A l’issue de ce bilan, un diagnostic est proposé en équipe pluridisciplinaire. Cette équipe compte tous les spécialistes impliqués dans la prise en charge. Au cas par cas, en fonction du type de tumeur (bénigne ou maligne), de sa localisation (poumon, plèvre, thymus), de son stade, de sa classification, mais aussi de l’état de santé général du patient (qualité des fonctions respiratoires entre autres), cette prise en charge peut couvrir différents domaines :

  • chimiothérapie (traitement principal, chimiothérapie préalable à une chirurgie ou complémentaire, chimiothérapie associée à une radiothérapie),
  • thérapies ciblées,
  • immunothérapie,
  • radiothérapie externe conformationnelle,
  • radiothérapie externe en conditions stéréotaxiques
  • radiofréquence pulmonaire, micro-ondes, cryothérapie.

A l’IPC, chaque dossier est discuté en réunion de concertation hebdomadaire de la sorte et tous les participants sont partie-prenante dans la décision.

A savoir

Les actes de chirurgie ne sont pas réalisés directement à l’Institut, mais dans le cadre de collaborations avec d’autres centres, notamment avec le service de chirurgie thoracique de l’Hôpital Nord. Mais, l’ensemble des autres étapes du parcours de soins s’effectuent à l’IPC.

Chiffres clés

  • Pathologies bénignes et malignes confondues, l’IPC prend en charge plus de 300 nouveaux patients par an.

  • Un chiffre en hausse, en lien avec l’évolution du nombre de cancers du poumon chez les femmes, mais aussi avec le développement global de l’activité de l’Institut.