Joindre l'IPC

04 91 22 33 33

 Prendre rendez-vous

04 91 22 30 30


Cancer du sein : des cicatrices presque invisibles, une chirurgie pionnière par robot assisté


Depuis un an, les chirurgiens de l’IPC utilisent la chirurgie robot assistée dans la prise en charge des cancers du sein, pour traiter des patientes pratiquement sans cicatrice apparente.

En cas de cancer du sein, la chirurgie est quasiment systématique pour enlever la tumeur (tumorectomie). Au maximum, c’est toute la glande mammaire qui est ôtée (mastectomie).

A l’IPC, sur les 1 500 chirurgies du cancer du sein pratiquées chaque année, 70 % sont des tumorectomies. Les patientes conservent tout ou partie de leur sein. Et de plus en plus, si nécessaire, pour remodeler la glande mammaire tout en limitant les séquelles esthétiques, le chirurgien fait appel à des techniques de chirurgie plastique adaptées à l’oncologie (oncoplastie).

Dans tous les cas, compte tenu des progrès de la chirurgie, la cicatrice reste discrète, placée sous l’aisselle, et le galbe du sein est conservé.

Mais, depuis un an, les chirurgiens de l’IPC pratiquent les interventions avec le robot téléopératoire pour une chirurgie quasiment sans cicatrice. Cette technique pionnière est aussi utilisée pour la reconstruction mammaire.

Une chirurgienne plasticienne supplémentaire, Aurore Van Troy, a d’ailleurs rejoint l’équipe de chirurgie mammaire en 2016.



Partagez cette information sur les réseaux sociaux