Joindre l'IPC

04 91 22 33 33

 Prendre rendez-vous

04 91 22 30 30

LE DEROULEMENT DE VOTRE HOSPITALISATION EN CAS DE NEPHRECTOMIE (PARTIELLE OU TOTALE)


En cas de néphrectomie partielle, dans la majorité des cas, la chirurgie est réalisée par voie robotique mini-invasive.

La qualité et la souplesse de geste sont comparables à la chirurgie ouverte, avec en plus, pour le chirurgien, l’apport d’une vision rapprochée plus précise et en 3D. Mais surtout, pour le patient, les pertes sanguines sont minimisées, l’acte est moins invasif et beaucoup moins douloureux en post-opératoire. La récupération est plus rapide, tant globalement que sur le plan physique, et la durée d’hospitalisation est réduite.

La chirurgie elle-même dure entre 2 et 3 h. L’hospitalisation est en moyenne de 2-3 jours – 2-3 nuits, avec une arrivée programmée la veille de l’intervention ou la journée même.

Un drain peut être mis en place pendant l’intervention. Une sonde vésicale est également mise en place au moment de l’intervention. Ils sont retirés le lendemain.

Une consultation systématique avec le chirurgien est prévue un mois après l’intervention : communication des résultats anatomopathologiques, contrôle de la cicatrisation, évaluation de la fonction rénale.


En cas de néphrectomie totale, la chirurgie est réalisée par cœlioscopie.

Le chirurgien travaille sous caméra en introduisant des instruments à travers la paroi abdominale par de petites incisions.

Cette chirurgie dure entre 2 et 3 h. L’hospitalisation est en moyenne de 2 jours – 3 nuits, avec une arrivée programmée la veille de l’intervention ou la journée même.

Comme pour la néphrectomie partielle, un drain peut être mis en place pendant l’intervention. Une sonde vésicale est également mise en place au moment de l’intervention. Ils sont retirés le lendemain.

Une consultation systématique avec le chirurgien est également prévue un mois après l’intervention : communication des résultats anatomopathologiques, contrôle de la cicatrisation, évaluation de la fonction rénale.


Dans quelque cas, la néphrectomie totale ou partielle nécessite une chirurgie ouverte.

Le chirurgien travaille alors par une voie d’abord abdominal ou dorsal (flanc) à travers la paroi abdominale.

Cette chirurgie dure entre 2 et 3 h. L’hospitalisation est en moyenne de 2-5 jours – 3-5 nuits, avec une arrivée programmée la veille de l’intervention ou la journée même.

Un drain peut être mis en place pendant l’intervention, ainsi qu’un cathéter d’anesthésie. Une sonde vésicale est également mise en place au moment de l’intervention. Ils sont  retirés le lendemain.

Une consultation systématique avec le chirurgien est également prévue un mois après l’intervention : communication des résultats anatomopathologiques, contrôle de la cicatrisation, évaluation de la fonction rénale.