Joindre l'IPC

04 91 22 33 33

 Prendre rendez-vous

04 91 22 30 30

Une tumeur rare d’origine pleurale

Le cancer de la plèvre, aussi appelé mésothéliome, est une forme de cancer rare qui touche le revêtement des poumons.

Il est presque toujours lié (dans pratiquement  90 % des cas) à une exposition, généralement professionnelle, à l’amiante. L’inhalation de fibres d’amiante peut remonter à 40 ans plus tôt, de sorte que l’âge moyen des patients est de plus de 60 ans.

Par ailleurs, l’amiante ayant été largement utilisée dans les années 60 à 70 dans le bâtiment et aussi dans le secteur automobile ou encore la construction navale, cette pathologie rare associée est néanmoins en progression.

Parce que le mésothéliome est souvent détecté tardivement, le traitement local a assez rarement sa place : généralement la prise en charge ne prévoit donc pas de radiothérapie. Seuls quelques cas, lorsqu’il s’agit d’une petite tumeur localisée, peuvent amener l’équipe à proposer une chirurgie, éventuellement suivie d’une radiothérapie. Mais, le traitement de référence globalement proposé reste la chimiothérapie.

La plèvre

  • La plèvre est une membrane qui enveloppe le poumon.
  • Sa principale mission est d'empêcher ce dernier de se rétracter au moment de l'expiration de l'air.

L'équipe médicale

Anatomopathologiste

  • Dr Maria Paciencia

Médecine générale

  • Dr Delphine Perrot

Médecine nucléaire

  • Dr Isabelle Brenot-Rossi

Oncologues

  • Dr Marine Gilabert
  • Dr Anne Madroszyk
  • Dr Renaud Sabatier
  • Dr Carole Tarpin

Radiologue

  • Dr Gille Piana

Radiothérapeute

  • Dr Naji Salem

Consultation anti-tabac

  • Dr Martine Vittot