Joindre l'IPC

04 91 22 33 33

 Prendre rendez-vous

04 91 22 30 30

Récit en image...

Tania a 33 ans quand elle apprend qu’elle est atteinte d’un cancer du sein. Elle est prise en charge à l’IPC. Photographe de métier, la belle jeune femme décide de mettre à profit sa passion pour l’aider dans sa lutte contre la maladie. Elle travaille donc avec un ami, Jo, photographe, et, ensemble, ils se lancent dans un récit en images du parcours que Tanya traverse. Des images qui racontent l’annonce, le début de la chimiothérapie et des soins, la perte des cheveux, les nausées, la peur, mais aussi la vie, l’humour, les proches qui sont là, toujours, malgré l’épreuve. Guérie depuis octobre dernier, elle a choisi de nous faire partager son histoire à travers ces quelques portraits sublimes, un message d’espoir qu’elle adresse aux autres femmes, et aux hommes qui endurent la même épreuve...

Les photos de Tania sont commentées par Laure, esthéticienne à l'IPC.

"Après l’annonce, le temps des soins : j’ai eu 8 chimios, dont 6 semaines à l’hôpital sans voir autre chose que la chambre 609 ou 615, heureusement décorées par de magnifiques dessin et petits mots de mes enfants et proches. Des périodes d’aplasie où je n’avais pas le droit d’ouvrir la fenêtre, ou encore toucher la moindre personne qui me rendait visite…

Même au fin fond de mes montagnes toulonnaises, j’étais loin d’être seule, j’ai toujours senti que je n’étais pas seule, que mes proches étaient avec moi. Il y a ceux qui ont rempli mon congélateur, ceux qui ont pris soin des enfants, leur ont permis de ne pas manger tous les jours à la cantine, ceux qui m’envoyaient des blagues, ceux qui passaient quelques jours de vacances à mes côtés…"

 

 

 

 

 

 

 L’annonce de la maladie :

 « A l’annonce de la maladie, commencer à prendre soin de soi… »

 

 

 

 

 

 

 La chimiothérapie qui commence : 

« …Allier les soins de prévention avec les soins cocooning, afin de ménager sa féminité.»

 

 

 

 

 

 

La perte des cheveux :

« Si la perte des cheveux est annoncée par le médecin… pourquoi la subir ?! Vivons là comme une expérience, une possibilité de s’inventer un nouveaux look, tout en s’amusant par l’essayage de perruques et foulards, en restant en accord avec sa personnalité »

 

 

 

 

 

 

L’entourage, et l’humour, si essentiels :

 « Votre entourage proche, notamment les femmes, peuvent vous aider : faites-les participer  au choix de la perruque ; ce qui permettra de dédramatiser la situation »

 

 

 

 

 

 

Prendre soin de soi:

« Hydrater et protéger sa peau est le maître mot pendant la durée des traitements mais pas que…  c’est aussi prendre enfin du temps pour soi»

 

 

 

 

 

 

... Avec les autres: 

« Oser les couleurs pour embellir son quotidien… Et celui des autres, en renvoyant une image lumineuse et resplendissante»

 

 

 

 

 

 

Se sentir belle, se sentir vivante... :

« Harmonisez foulard, tenue et maquillage, pour mettre en valeur votre visage. Rester femme jusqu’au bout… »

 

Le rôle des esthéticiennes et coiffeuses/visagistes est de vous orienter, vous conseiller et vous chouchoutez, afin de vous apporter une solution adaptée à vos attentes.  A l’IPC, vous pouvez les joindre au 46 67 (esthéticiennes) et au 46 76 (coiffeuse).

Les 2 postes d’esthéticiennes spécialisées à l’IPC sont financés grâce à un partenariat avec le CEW (Cosmetic Executive Women).